Les questions les plus fréquemment posées

1 - Quelles sont les conditions pour faire un saut en tandem ? 

Être âgé de 15 ans minimum.

Avoir une autorisation parentale pour les mineurs.

Avoir un certificat médical (votre médecin généraliste convient) de non contre-indication* à la pratique d’un saut en parachute de moins de 6 mois. 

A savoir qu'au delà de 90 kilos, il est préférable de prendre contact avec le centre car certains moniteurs limitent le poids de leur passagers.  

Au delà de ces conditions réglementaires, la météo pourra compromettre votre saut en tandem, qui se verra alors reporter. 

 

2. Les lunettes posent-elles un problème lors d'un saut en parachute ?    

NON, des lunettes de chute vous seront fournies pour le saut en Tandem que vous pourrez mettre par-dessus. Préférez néanmoins des verres de contact si cela est possible !

 

3 - Quelles sont les conditions météorologiques nécessaires pour faire un saut en parachute ?

Le vent doit être inférieur à environ 40 km/h et il ne doit pas y avoir de nuages trop bas. En effet, la couverture nuageuse doit permettre de se repérer au moment du largage.

La pluie est proscrite pour la pratique du parachutisme.

Le parachutisme est un sport très lié à la météo et la patience y est de rigueur. Nous sommes souvent contraints par celle-ci et c’est pour cela que nous vous demandons de prévoir au minimum une demi-journée pour effectuer votre saut en parachute tandem.

Lorsque vous avez réservé un saut en parachute, il est conseillé, en cas de doute sur la météo, d’appeler le Centre avant votre départ.

 

4 - Comment s'habiller pour un saut en tandem ?

Une tenue décontractée est dans laquelle vous êtes à l'aise. Normalement jean et basket sont parfaits pour faire un saut. Sachez toutefois que, comme en montagne, il peut parfois faire froid en altitude, prévoyez donc un pull et nous vous fournirons une combinaison de saut ainsi que des gants si nécessaire.

En début ou en fin de saison, lorsqu'il fait plus frais, il faudra vous couvrir plus. Pensez à prévenir les personnes vous accompagnant de bien se couvrir. Tous les locaux sur le centre de parachutisme ne sont pas chauffés.

 

5. Faut-il une aptitude particulière? Y-a-t-il des restrictions ? Enfants et personnes âgées admises ?

Seule une condition physique normale est requise. Des personnes âgées et des enfants (15 ans minimum pour initiation PAC et stages de formation PAC) sautent en parachute. Aucune aptitude particulière n'est exigée. Toutefois, notamment en cas de grossesse, de problème ORL lié à la décompression, de problèmes structurels (liste non exhaustive), il convient de vous rapprocher de votre médecin et de signaler toute pathologie a votre instructeur avant le saut en parachute.

 

6 - Doit-on manger avant de sauter ?

Il est très important de manger avant un saut en parachute. Vous allez dépenser de l’énergie et il est important qu'elle soit disponible. Evitez cependant de manger trop pour le confort de tous. Autre précision importante, l’alcool est strictement interdit avant de sauter.

 

7 - Les amis, la famille peuvent-ils m'accompagner sur le centre de parachutisme ?

Il n'y a aucun souci, au contraire, c'est un moment fort que vous pouvez partager avec vos proches. De plus, le centre est ouvert au Public, qui se doit toutefois de respecter les zones délimitées.

De plus, vos proches vous photographier lors de l’atterrissage à condition de respecter toutefois les consignes de sécurité. Selon le sens du vent l'atterrissage peut se dérouler à plus ou moins grande distance du lieu réservé aux accompagnants, pensez à prévoir le téléobjectif ou demander la vidéo.

 

8 - Sur place, est-il trop tard pour choisir d'être filmé(e) ?

Nous préférons être prévenus à l'avance afin de prévoir le nombre de vidéomen. Néanmoins, il est encore possible de décider sur place pour une prestation vidéo

 

9 – J'ai le vertige. Puis-je sauter en parachute ?

La sensation de vertige ne s’applique pas au parachutisme. Il faut avoir les pieds sur un élément fixe en contact avec le sol pour ressentir le vertige (lié à l’équilibre de l’oreille interne). Vous aurez sûrement une appréhension lorsqu’on ouvrira la porte de l’avion ou lors du décollage, ce qui est normal (tous les parachutistes l’ont ressentie) mais vous n’aurez pas le vertige.

 

10 - Quelle est la vitesse atteinte en chute libre lors d'un saut en tandem ?

L'accélération est progressive, les 300 premiers mètres sont parcourus en 10 secondes environ puis la vitesse se stabilise aux alentours de 50 m/s soit à près de 200 km/h. Un tandem chute à la même vitesse qu'un parachutiste seul. La preuve, c'est le caméraman.

 

11 - Est-ce qu'on tombe dans le vide ?

On ne saute pas dans le vide mais dans l'air. On n'a pas l'impression de tomber car on est  poussé par un vent de 120 km/h dès la sortie de l'avion. Ce vent passe de l'horizontale à la verticale en s'intensifiant. 

 

12 - Quelles sensations ressent-on lors d’un saut en parachute ?

Lorsque l’on pose cette question à quelqu’un qui l’a fait, il répond souvent que c’est indescriptible et qu’il faut le faire pour savoir. En effet,  on peut difficilement comparer les sensations de la chute libre avec un autre sport par exemple.

 

13- Que ressent-on lors de l'ouverture du parachute ?

Lorsque le parachute se déploie, on est ramené en position verticale et on ressent le freinage plus ou moins fort selon la technique utilisée par le plieur. Mais ce qui est le plus frappant est l'impression de calme.

 

14Il y a-t-il  des risques lors d’un saut en parachute tandem ?

Le risque zéro n’existe pas mais tout est mis en œuvre pour s’en approcher au maximum. Le matériel est aujourd’hui très perfectionné et chacun des parachutes est équipé d’un système de sécurité (Obligatoire en France) qui déclenche automatiquement l’ouverture du parachute en dessous d’une certaine altitude. De plus, chaque parachute est équipé d’une deuxième voile de secours pliée par un spécialiste agréé.

Nos moniteurs sont qualifiés et expérimentés. Ils comptent en général, plusieurs milliers de sauts. Sachez que le niveau de sécurité exigé par la France est le plus élevé au monde (il faut au minimum 1000 sauts et des examens théoriques et pratiques pour pouvoir obtenir la qualification de moniteur tandem).

Le fait de sauter d’un avion amène à croire que c’est une pratique extrêmement dangereuse mais sachez que le taux d’accidentologie est inférieur au ski ou à l’équitation par exemple.